Protection anti-chutes verticale

JOMYSafe ligne de vie verticale sur rail de sécurité

Toutes nos échèles fixes, échelles escamotables et constructions spéciales peuvent être équipées avec un système anti-chute basé sur un rail de sécurité fixe et et un charriot mobile auquel le harnais de l'utilisateur est fixé. En cas de mouvement brusque vers le bas, le chariot mobile se bloque sur le rail.

Pas de maintenance

Le rail est réalisé à partir d'aluminium. Le système de sécurité ne demande aucune maintenance. Après une chute, une inspection visuelle du rail est suffisante (pas de remplacements d'éléments de rail, pas de remise sous tension d'un câble, ...).

Usages multiples

Le système anti-chute est disponible, en variante, vertical et horizontal (avec un chariot différent). Les attaches de fixation sont disponibles pour la plupart des structures de support (sol, mur, plafond, charpente, échelle, ...).

Esthétique

Le rail est très discret. Sa section ne dépasse pas 31 x 31 mm. Le rail peut être placé droit ou courbé, avec un rayon minimal de 34 cm.

Sûr

Le système vertical répond à la norme EN 353-1. Le système horizontal répond à la norme EN 795.

Tomber d'une hauteur reste une cause importante pour les accidents de travail.

Suivants le fonds des accidents du travail, les chutes de hauteur restent la deuxiéme cause des accidents du travail.

(osha / securite travailleur / securite personnel / securite au travail / sante et securite) (protection antichute / protection dorsale /  prevention des chutes) (systeme / systemes / equipement)

De manière globale, 141.865 accidents du travail ont été enregistrés en Belgique dans le secteur privé (que ce soit sur le lieu de travail ou sur le chemin du travail) , ce qui correspond à un recul de 5,7% par rapport à 2013.

Et ce, alors que l’emploi est resté relativement stationnaire (+0,4%).

Cette diminution s’explique par la baisse du nombre d’accidents tant sur le lieu du travail (-4,4%) (121.195), que sur le chemin du travail (-13,1%) (20.670)

On déplore 59 accidents mortels survenus au travail en 2014, soit 13 décès en moins que l’année précédente.Un tiers des accidents mortels surviennent sur la voie publique. Il s’agit généralement d’accidents de la circulation. Les chutes de hauteur constituent la deuxième cause des décès survenus pendant l’exécution du contrat de travail. Entre 2008 et 2014, le nombre d’accidentsmortels est passé de 103 à 59.

 

×

Cookies! Ce site utilise des cookies pour faciliter votre expérience de navigation et peut fonctionner moins bien si vous les désactivez. En naviguant sur notre site avec les cookies, vous acceptez leur utilisation.